Famine, le Fléau mondial

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il est sidérant de constater que plus de 2.000 Milliards de Dollars ont été injectés dans le système boursier international pour renflouer la crise et éviter la débâcle. Si seulement, oui, si seulement si…Nous connaissons tous le célèbre dicton « Avec des Si on mettrait Paris en bouteille ». Si seulement le monde politique pouvait tenir ses promesses concernant un seul sujet : la Famine(1).

Il est question, sans cesse, de revenu minimum, de pauvreté, de famine. Mais que font réellement les politiciens pour apporter les solutions nécessaires ? Car ne nous y trompons pas, le problème de la famine n’est pas uniquement le combat des organisations humanitaires ou des fondations caritatives ! Cela serait trop simple de jeter la pierre à ces femmes et ces hommes qui combattent chaque jour ce FLEAU qui affecte aujourd’hui plus d’un Milliard de personnes dans le monde selon le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unis.

Il est primordial que certains Dirigeants Africains arrêtent de s’approprier des biens mal-acquis(2) dans des pays occidentaux et laissent quotidiennement « crever » des familles entières. Le verbe « crever » peut choquer, certes ! Mais le plus choquant n’est-il pas justement le fait de voir décennie après décennie, la Famine gagner du terrain et tuer encore plus de gens ? Aujourd’hui la Famine a conquis du terrain dans des pays en Asie du Sud ou encore dans certains pays d’Amérique Latine. La pauvreté est à présent mondiale et ne va de cesse en grandissant année après année.

N’ayons plus peur des mots !! La réalité est beaucoup plus alarmiste que nous ne le pensons.

2000 Milliards de Dollars pour effacer les erreurs d’un système boursier partant à la dérive. Et quelques mois plus tard, existe-t-il des systèmes de régulation efficaces ? Non !! Les banquiers continuent de s’enrichir et utilisent même la crise comme une arme de destruction massive. Les « hedge funds » et autres « subprimes » sont autant de leviers inventés par des bureaucrates en mal de bonus et de dividendes. Elle n’est pas belle l’affaire ! Quand il y a un bug, il suffit de détourner le bug en inventant d’autres bugs. Le monde banquier est et restera ce qu’il est : en dehors de toute réalité quotidienne où un seul mot règne : profit !!

Mais il serait peut-être de bon ton également de se poser quelques questions : A qui profite réellement ce manque de moyens dans ces pays ? N’est ce pas là une volonté masquée de contrôler les populations en les affamant ?
N’est-elle donc pas troublante cette citation de Henry Kissinger(3) en 1970 : « Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlerez la population. »

Nous ne portons guère attention pour la plupart d’entre-nous au travail remarquable entrepris chaque jour par les Organisations Humanitaires, les Associations ou bien encore les Fondations dans chaque coin du Globe. Et malgré la volonté d’une poignée de femmes et d’hommes, la famine continue sa macabre avancée funèbre.

Le jour où la famine sera réellement éradiquée n’est pas encore pour demain mais nous pouvons chacun à notre manière jouer un rôle minime et apporter chacun à sa manière sa pierre à l’édifice.

(1) famine
nom féminin
(latin fames, faim)
Manque presque total de ressources alimentaires dans un pays, une région, aboutissant à la mort ou à la souffrance de la population
Source : Larousse

(2) Biens mal-acquis : tout bien meuble ou immeuble, tout avoir ou fonds susceptible d’appropriation privative soustrait illégalement du patrimoine public et qui a pour effet d’appauvrir le patrimoine de l’État
Source : Centre national de coopération au développement

(3) Prix Nobel de la Paix 1973

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »